Archives par étiquette : nature

La mante religieuse

Mante religieuseJ’essayais de prendre en photo cette mante religieuse dans les herbes hautes, au ras du sol, lorsque tout à coup elle s’effraya et prit la poudre d’escampette. Elle décida alors de grimper le long d’un tronc d’arbre. Elle m’a donc beaucoup facilité la vie, puisque j’ai pû prendre une série de photos à une hauteur confortable, à hauteur d’oeil. En tournant autour du tronc, j’ai eu tout le loisir de faire de nombreuses images avec différents éclairages. J’ai choisi cette image à contre-jour que j’ai transformée en noir et blanc.

Brrr, vous remarquerez les fémurs et les tibias armés d’épines…

Deux jours avant l’équinoxe

Lac de Michelbach
Fin d’après-midi sur le lac de Michelbach dans le Haut-Rhin. Cette photo a été prise deux jours avant l’équinoxe, c’est-à-dire le 20 septembre. On aperçoit au loin le plus haut sommet des Vosges : le Grand Ballon (1424 m) avec le radar installé à son sommet.

Le plan d’eau de Michelbach existe depuis l’installation d’un barrage en 1982. Il permet de réguler le niveau de la nappe phréatique. Classé depuis 1997 en réserve naturelle volontaire, il attire de nombreux oiseaux : colverts, mouettes rieuses, foulques, grèbes huppés, hérons cendrés… Fin octobre 2012, des grues cendrées y avaient même fait exceptionnellement un passage.

 

Fin d’été

Fin d'étéFin d’été. Le soleil se rapproche de l’horizon toujours plus tôt.

Un coup d’oeil par ma fenêtre m’avait rapidement poussée à courir chercher l’appareil photo. En ce début de soirée, les couleurs étaient vraiment belles. Par endroit, le feuillage vert prenait une magnifique teinte orangée grâce au soleil couchant.

C’est le chemin de la rentrée, ou celui… de la clef des champs !

 

Le printemps à la manière de Jackson Pollock

Le printemps à la manière de Hockney

Voici une image un peu différente d’un arbre en fleur sur fond de ciel bleu. Elle est le résultat d’une superposition de plusieurs photos, 6 ou 7 si mes souvenirs sont bons. La superposition a été faite au moment de la prise de vue où avant chaque déclenchement je me suis légèrement déplacée sous l’arbre en changeant la focale.

Certains diront peut-être que ce n’est plus de la photo… je répondrai que c’est un simple assemblage de plusieurs vraies photos.

Cette image m’a fait penser a posteriori aux tableaux du peintre américain Jackson Pollock.

N’hésitez pas à cliquer sur la photo pour l’agrandir.

 

Fin d’hiver pour la sittelle torchepot

Sittelle-torchepot

La sittelle torchepot, un oiseau sédentaire très répandu en France et en Europe, se nourrit d’insectes et de graines dures et n’hésite pas à venir picorer aux mangeoires en hiver.

Il est facilement reconnaissable avec son ventre orange-roux, son dos gris bleuté, mais surtout grâce à son trait sourcilier noir comme un « bandeau à la Zorro ». Il se déplace hardiment de branche en branche et de tronc en tronc, avec la particularité de se déplacer la tête vers le bas.

Avant de le voir, on peut le repérer à sa voix. En quête de nourriture, il fait un « zit » aigu, et lorsqu’il est excité ou en danger, il émet un » tuit » énergique et sonore de manière répétée.

Pour identifier et mieux connaître les oiseaux, j’utilise régulièrement le livre « Le guide ornitho : les 848 espèces d’Europe en 4000 dessins » de Killian Mullarney, Lars Svensson, Dan Zetterström et Peter J. Grant, aux éditions Delachaux et Niestlé.

Cette photo a été prise dans le Sundgau (sud de l’Alsace) avec un Canon 400D et un objectif EF-S 55-250 mm, à 250 mm, 800 ISO.