Archives de catégorie : Insolite

La vague

Silhouette d'une femme face à une vague végétale
Bien étrange, cette vague semblant prête à engloutir cette femme.
Silhouette contre silhouette.
La femme, appelle-t-elle à l’aide avec son smartphone ou prend-elle une photo de cette vague exceptionnelle et inquiétante, inconsciente du danger ?
Quelques mèches de cheveux semblent aimantées par l’écume végétale.
L’engloutissement est proche.
A moins que la vague ne se fige, laissant la silhouette s’éloigner tranquillement, tournant le dos au monstre hérissé de branches, et rangeant son téléphone portable dans sa poche comme si la scène n’avait jamais existé.

Le « off » de cette photo :
Aucun trucage, mais simplement une image prise de loin, qui fait que plusieurs éléments se trouvent sur le même plan alors qu’ils sont en réalité distincts.
Nous sommes sur une falaise en bord de mer.
Cette vague végétale et naturelle a attiré mon regard.
La femme prenait une photo de l’océan qui se trouvait en contrebas.
Donc oui, les vraies vagues n’étaient pas loin… mais aucun risque.

Rêve de grand large

Un bateau en papier à côté d'un verre d'eauC’est l’histoire d’un capitaine de bateau qui rêvait de prendre le grand large.
Mais là, pas d’horizons lointains.
Inutile de lever l’ancre.
Un bateau qui tourne en rond, ça ne s’est encore jamais vu.

C’est le calme plat.
Une minuscule mer d’huile.

Un océan miniature sans profondeur.
Le chant des sirènes n’entraînerait pas le capitaine bien loin. Ce serait un comble qu’il se noie dans un verre d’eau.

C’est décidé, pour le moment le bateau reste à quai.

Tout ça pour dire que cette histoire n’est qu’une tempête dans un verre d’eau.

L’intruse

Une allumette partiellement brûlée dans une boîte d'allumettes noiresC’est l’histoire d’une allumette qui voulait se fondre dans la masse.
Ayant trouvé une petite boîte originale pleine d’allumettes noires à tête blanche, elle aurait bien voulu y trouvé une place.
Mais avant d’intégrer le groupe, une transformation était nécessaire…
Hélas, plutôt que de commencer par changer de tête, il aurait mieux valu commencer par modifier le bas. Le processus de transformation a été stoppé net par un souffle puissant.
Malheureusement, trop tard.
Noir et blanc, blanc et noir, ce n’est pas pareil…
Maintenant, difficile d’inverser !

Pour la ressemblance, c’est grillé…

Ouverture facile

Photographie surréaliste : une banane à ouverture facile, avec une fermeture-éclair
Banane à ouverture facile !
Un fruit équipé d’une fermeture éclair, pourquoi pas ?
N’avez-vous jamais bataillé pour ouvrir une banane ?

Bon, d’accord, inutile de déposer un brevet pour cette invention…
Même si les fermetures éclair sont largement utilisées, il paraît absolument déraisonnable d’équiper chaque banane !
Imaginez la chaîne de production…

A moins de créer un nouveau type de bananier, sur lequel pousseraient des bananes déjà pourvues de cette ouverture facile.
On n’arrête pas le progrès, mais à mon avis, les biologistes et autres scientifiques risquent de se casser les dents (sur la fermeture éclair).

Mais admettons que ce nouveau fruit arrive sur les étals.
Pour les consommateurs, le mode d’emploi serait des plus simples :
– Vérifiez la maturité du fruit
– Tirez sur la glissière
– Mangez
– Attention, avant de jeter la peau dans les déchets organiques, pensez à retirer l’objet métallique, non biodégradable…

En tout cas, en attendant que ce nouveau fruit envahisse les marchés, voici donc une photo du premier prototype, fait main.

Prenez soin de vous, et évitez de glisser sur une peau de banane… équipée ou pas d’une fermeture éclair, ça peut faire mal.

Station de gonflage

Ballon branché à une prise électrique... gonflé à bloc
Gonflé à bloc… au suivant !

Bientôt au tour du ballon rouge, un peu raplapla, de se brancher pour retrouver un nouveau souffle.

Voici donc une nouvelle manière de reprendre de l’énergie, tout droit sortie de mon imaginaire.
Une station de gonflage originale, créée à domicile.

Plus besoin de souffler dans le ballon… (quoique)

Pas de montage a posteriori dans un logiciel photo, tout a été conçu à la prise de vue.
Sans doute inspirée par les photographes surréalistes Chema Madoz ou plus contemporain Eric Droussent que j’ai découvert il y a peu.

Alors, ballon vert ou ballon rouge, lequel ne manquera pas d’air ?

Splash

Explosion d'un ballon rempli d'eau« Splash ! »
Quand un ballon de baudruche explose, sous l’effet d’une fléchette bien plaçée, ça donne un portrait dynamique à la barbe liquide et à la houpette orange.

Un splash sous l’éclair d’un flash.
Le flash fige le mouvement imperceptible à l’oeil nu.
Même pas le temps de dire « ouf ».
L’eau tombe en paquet.
Re-splash, moins sonore que le premier.

Reste une image, d’un personnage à la moue dubitative. La vie est courte entre deux splash.

Sens dessus dessous

Sens dessus dessous, une maison à l'endroit se superpose à une maison à l'enversUne maison sens dessus dessous.
Pour un propriétaire tête en l’air.

Et si vous croyez voir de l’eau… il n’y en a pas !
Rien que du ciel : du ciel en haut, et du ciel en bas.
Ceci n’est pas un reflet.

Et pour les curieux : bien sûr, il y a un truc.
Mais pas de bidouillage sur Photoshop.
Tout a été fait à la prise de vue : une photo à l’endroit, puis superposition d’une photo prise à l’envers.
De quoi faire tourner la tête de la photographe ?
Non, je vous rassure : je n’ai pas fait le poirier pour faire la deuxième image, seul le boîtier a fait un 180°. Mais mine de rien, tenir l’appareil photo à l’envers fait tout de même un effet un peu bizarre.
Eh oui, tout est vraiment sens dessus dessous.