Archives de catégorie : Villes

Ceci n’est pas une photo

Enseigne d'un ancien magasin de photographe, en train de se décoller

La photo se décolle…
Elle se détache lentement mais sûrement de son support.
Elle se dématérialise.
Quel avenir pour la photo ?

« Quel avenir ? ».
Question que s’est sans doute posée le photographe qui tenait ce magasin, avant que la photo décide de vivre sa vie. Elle se tord, se recroqueville, aurait-elle pris un mauvais tournant ?

Ou bien la photo prend-elle plutôt un nouvel envol ?
Elle décolle peut-être pour rejoindre la multitude d’images sur le « cloud ».

Ce qui est certain, c’est que cette photo, je parle maintenant de celle publiée sur ce blog, dans cet article, s’ajoute aux milliards d’images, sans doute aux milliers de milliards qui sont visibles sur Internet. Les estimations sont sans doute bien difficiles, mais les chiffres sûrement astronomiques.

Longue vie à toi ma photo.
Et envoie-moi de temps en temps de tes nouvelles.

Retour du marché

Femme à bicyclette dans les rues du quartier Kota Gede sur l'île de JavaIle de Java en Indonésie.
Fin d’après-midi dans une rue de Kota Gede, ancien quartier de Yogyakarta (ou Jogjakarta).
La lumière rasante met en relief les murs quelque peu décrépis… L’âge d’or est révolu pour la première capitale du royaume de Mataram, fondée en 1575. Kota Gede, qui signifie « grande ville » en javanais a perdu de sa splendeur.

Fin de journée pour cette femme à vélo, sans doute de retour du marché. Elle se dirige droit vers le soleil couchant. Vite ! Avant que la nuit ne tombe !

L’Indonésie étant assez proche de l’équateur, le soleil passe rapidement sous l’horizon. Pas de coucher et de lever de soleil interminables. Après une belle lumière oranger intense, c’est l’arrivée rapide de la nuit.

A cette latitude, les jours et les nuits durent à peu près douze heures.
Toute l’année, le soleil se lève vers 6h00 du matin, et se couche vers 18h00. Douze heures de jour et douze heures de nuit, et les variations sont légères au cours de l’année.

La bicyclette bleue

Bicyclette bleue posée contre un mur colorée en Chine
Dans une rue en Chine, un vélo bleu posé bien droit contre un mur coloré.

Un vélo bleu devant une bande rouge.
Imaginons ce même vélo décalé vers la droite, et hop, il n’aurait plus la même allure :
– bleu sur blanc, cela serait un peu plus fade
– bleu sur jaune, pourquoi pas, les deux couleurs iraient plutôt bien ensemble
– bleu sur bleu, le vélo aurait un don certain pour le mimétisme
– bleu sur vert, l’association de ces deux couleurs ne serait pas des plus heureuses.

Finalement, le hasard fait bien les choses, bleu sur rouge était sans doute la meilleure formule.

Entrons de ce pas dans la petite boutique pour féliciter le propriétaire du vélo pour son choix, sans doute involontaire, mais judicieux.

Il a belle allure, ce vélo.

Sombre ambiance

Lever de lune sur la Plaine d'Alsace vu depuis les Trois-Epis dans les VosgesDébut de nuit et lever de Lune sur la Plaine d’Alsace.
Ambiance sombre et inquiétante malgré les myriades de lumières.
Les phares des voitures laissent quelques traînées lumineuses.
Les faisceaux des projecteurs éclairant les clochers des églises pointent désespérément vers le ciel.
Un soir d’hiver où les villes baignent dans une atmosphère de brume et de fumée mêlées.
Quelqu’un a trouvé une ambiance à la « Blade runner » à cette photo. Inquiétant effectivement.

Image prise ce mois de février depuis le Galtz, au-dessus des Trois-Epis dans les Vosges.

Lumières sur la ville

Vue sur la plaine d'Alsace en début de nuit
Un petit tour dans les Vosges et voici une vue sur Colmar depuis le Galtz (au-dessus des Trois-Epis).
Un beau début de nuit d’hiver sur la plaine d’Alsace, où les silhouettes des sapins contrastent avec les lumières de la ville.

Une belle image… Mais aussi une image témoin de la pollution atmosphérique, et de la pollution lumineuse, ennemie jurée des astronomes.

Photo prise le 28 janvier 2017.
Cliquer sur la photo pour l’agrandir.

Lumineux anachronisme

Cathédrale de Metz et grande roue lors du marché de NoëlLumineux et joyeux anachronisme lors du marché de Noël à Metz.
Les cabines lumineuses de la grande roue, installée sur la Place d’Armes, côtoient les vieilles pierres de la cathédrale.
Un bond dans le temps de presque 800 ans puisque les premières pierres de l’édifice ont été posées en 1220.
La cathédrale possède la surface de vitraux la plus importante de France.
De l’intérieur, à travers ces vitraux colorés, les lumières de la grande roue apparaissaient et disparaissaient au gré du mouvement circulaire de cette géante d’acier.

Clin d’oeil à Jacques Tati

Clin d'oeil à Jacques TatiPetit clin d’oeil au réalisateur Jacques Tati et à son personnage Monsieur Hulot.
J’ai juste eu le temps de faire quelques clichés avant que le chauffeur de la petite Fiat 500 ne parte à toute vitesse.
La photo de rue est de plus en plus compliquée à cause du fameux droit à l’image et certains photographes dont je fais partie ont tendance à s’autocensurer, parfois au moment de la diffusion de l’image ou même au moment d’appuyer sur le déclencheur.

C’est tout de même dommage de passer à côté de ce genre de scène…

Architectures plurielles

Cathédrale-ViennePetite escapade en Autriche, à Vienne.
Voici une photo… graphique : un jeu de perspective avec la cathédrale Saint-Etienne de style gothique d’un côté et un bâtiment contemporain de l’autre, une série de parasols carrés surplombant le mur légèrement convexe.