Archives de catégorie : Scènes de rue, scènes de vie

Jeux de lignes

Jeu de lignesDes lignes et des lignes…
Des lignes droites, des lignes parallèles, obliques, qui se croisent, qui se coupent…
Des lignes en béton, des lignes en tissu…
Une certaine géométrie urbaine, un jeu de rayures.

Bref, une photo toute rayée !

A l’envers

OmbresPetite déstabilisation optique.

Le reflet du couple, à l’origine à l’envers dans la flaque, se retrouve à l’endroit. Les trois ombres, d’abord à l’envers, se retrouvent à l’endroit. Et les vraies personnes, à l’origine à l’endroit, se retrouvent à l’envers.
La plaque d’égout provoque une drôle de sensation visuelle, à l’endroit, à l’envers ?
Une image qui entraîne le cerveau dans un petit tourbillon.

A trop regarder cette photo, vous allez avoir la tête sens dessus-dessous !

 

Discussion entre amis

Banc publicPetite discussion entre amis sur un banc public dans la ville de Smögen en Norvège.
A l’heure où l’on parle continuellement du fameux « droit à l’image », j’ai hésité à publier cette photo. Ou peut-être aurais-je dû flouter les visages ? Imaginez alors la photo finale… bonne à jeter à la poubelle…

Quelle chance avaient les photographes humanistes de pouvoir prendre des photos puis de pouvoir utiliser leurs images sans se poser de questions…

Un peu de sport

Sport laotienComme nous sommes dans la période des Jeux Olympiques. Je me suis dit que j’allais publier une photo de sport…

Loin de la Russie, de Sotchi, de la neige et des sports de glisse, voici un sport très populaire au Laos : le kátâw. Cela ressemble un peu au volley-ball, avec un filet au milieu du terrain. La balle est en rotin tressé. Seuls les pieds et la tête peuvent toucher la balle. Les sportifs se retrouvent parfois dans des positions spectaculaires, et font de véritables pirouettes acrobatiques pour envoyer la balle avec leur pied au-dessus du filet.

Assister à un de ces matchs au Laos est vraiment très intéressant et laisse de bons souvenirs teintés d’admiration pour ces sportifs de haut niveau !

Le coiffeur

CoiffeurLors d’une balade nocturne dans une ville indonésienne, j’étais passée devant la devanture de ce salon de coiffure. Le coiffeur en action, le client bien sage, les « guirlandes » de portraits derrière la vitre, les cadres dans le cadre… tout cela m’avait poussée à déclencher.

You are fat

You are fatQuartier de Kraton dans la ville de Jogjakarta (ou Yogyakarta) en Indonésie sur l’île de Java.

Dans ce quartier se trouve le Taman Sari, un palais d’agrément pour les sultans, construit au milieu du XIIIe siècle. A côté de la résidence, un espace renferme des bassins ainsi qu’une mosquée souterraine. L’architecture particulière de cette mosquée, faite de nombreuses galeries servait sans doute à un culte.

Ce lieu est aujourd’hui très visité par les touristes mais aussi par les Indonésiens. Les jeunes de la ville s’y retrouvent également.

Postée à la sortie d’un des nombreux passages, j’ai tenté de photographier ces jeunes qui semblent vraiment apprécier cet endroit.

« You are fat ». Qui ? Moi ?

 

Le front plissé

Le front plisséScène de rue dans un petit village chinois.

L’homme semble bien soucieux avec son front fortement plissé.
A qui lance-t-il ce regard ?

Vous remarquerez une étrange similitude entre les plis du front et les arabesques en osier du tape-tapis suspendu à la fenêtre !